Panorama

Le rôle du design graphique en architecture

Designer graphique et architectes, quelles sont les collaborations possibles?

Les points communs créatifs entre design graphique et l’architecture sont nombreux, comme par exemple les liens historiques qu’ils entretiennent.

On parle d’architecture d’une page ou bien de l’architecture d’un livre, de l’architecture d’une lettre en typographie.

Le designer graphique peut être, un atout dans la réflexion globale mais peut aussi changer la manière de l’orienter et d’habiter un espace.

« Constructeurs de la page ou de l’espace urbain, graphistes et architectes ont, finalement, dans le mot, bien plus que la maquette en partage. »

ÉTAPES N° 195 – Quelque part entre graphisme et architecture

Lors d’une série de conférences appelées Affinités créatives, Pietri Architectes évoque le projet La Porte Bleue, à Marseille, dont le logo a été dessiné bien avant que la forme du bâtiment ne soit définie.

Dans leur démarche, dès le départ, les éléments graphiques sont intimement liés au bâtiment.

 

Pietri Architectes, La Porte Bleue, Marseille, 2022

« Mon travail consiste aussi à rendre le graphisme invisible en quelque sorte. Il doit s’intégrer parfaitement à l’architecture. La signalétique, par exemple, doit se fondre au bâtiment et parfaitement l’épouser. «

Marie Philippe – Designer graphique pour Pietri Architectes

Intégrer le graphisme dans le bâtiment

Le projet de signalétique pour la piscine du Havre a pris naissance dans la volonté de conserver l’espace vierge de tout ajout de matière qui aurait été superflue.
Les grands espaces épurés, constitués d’une trame de carrelage de verre, jouent de leurs volumes géométriques et perforés.

L’idée du projet était de prendre cette trame comme guide pour dessiner un caractère typographique extrait de l’architecture elle-même. Ainsi les joints des carrelages révèlent les informations par un traitement coloré qui les rend visibles.

Personnaliser l’espace grâce au design graphique

Figure de proue d’une génération qui repousse les frontières du design graphique, Gilles de Brock commence dès la fin de ses études à questionner les limites des supports utilisés, en croisant technologie et artisanat.
Il a ainsi développé une machine à commande numérique pour créer des tuiles de céramiques personnalisées.

Plusieurs institutions se sont emparées de ses créations uniques et personnalisées, pour adapter leur espace à leur identité visuelle.